recents

LES CHRONIQUES D’ARSENE: NOS MAMIES

Qu’on les appelle Mamie, Mbombo ou par un autre nom affectif, les grands-mères sont pour nous des marqueurs d’épanouissement, d’existence et de gratitude. On les aime un point c’est tout, on se sent bien avec elles, elles nous mettent en confiance, ne cherchent pas à prendre la place affective de nos parents. Elles sont tout simplement les mères de nos parents.

UN POINT C’EST TOUT

Tout le monde s’est déjà posé la question de savoir si notre mamie nous aime plus qu’elle n’aime sa propre progéniture ? Elle sait se montrer rassurante, elle est la gardienne de nos secrets, avec elle nous sommes toujours bien traités et aux petits soins. Une mamie est autant attachée à ses petits-enfants qu’elle est attachée à sa propre vie.

L’utilisation de petits noms affectueux pour la désigner, montrent  bien l’attachement et la complicité qui existe entre les générations différentes, et ce malgré la différence d’âge. Beaucoup de grands-mères se sentent rajeunir en compagnie de leurs petits-enfants.

Pour un enfant, il est toujours plus rassurant de savoir qu’il existe d’autres personnes sur qui compter en dehors de ses parents. Cette relation de confiance est importante car elle va permettre à l’enfant de se développer de manière harmonieuse.

Bien souvent, les parents doivent faire face à de multiples responsabilités ; à concilier harmonieusement toutes ces priorités relève parfois d’un véritable défi. C’est bien pour cela que la présence de Mbombo est très précieuse.

Beaucoup d’enfants préfèrent se confier à mamie dans les moments difficiles. Les aïeuls deviennent alors des conseillers et des confidents, et peuvent même jouer le rôle de médiateurs entre parents et petits-enfants.

LE ROLE DE MAMIE

Les mamies jouent généralement un rôle primordial dans la formation de l’enfant, qui passe par l’écoute et le dialogue, l’apprentissage et la transmission de savoir-faire et du patrimoine familial.

Souvent présente pour seconder les parents, la grand-mère a l’avantage de posséder plus de temps libre. Moins stressée, installée dans un rythme de vie plus calme et posé, elle peut donc aisément jouer un rôle affectif et éducatif.

Piliers de la famille, l’importance des grands-mères n’est plus à démontrer, tant sur le plan affectif  que sur le plan social et même psychologique. Elles renforcent les liens qui existent déjà entre leurs enfants, leurs petits-enfants et le reste de la famille.

Au-delà de la transmission d’une éducation classique aux petits enfants, la grand-mère transmet aussi les valeurs, les principes, la conviction mais aussi la foi. Elle accompagne ses petits-enfants en les assistant dans tous les pas que ceux-ci feront, en leur enseignant l’art du discernement, ce qui est bien et mal.

Nous avons tous connus l’amour de nos grands-mères ; elles sont nos rocs et nos citadelles, nos lumières dans l’obscurité, nos oasis dans le désert. Elles demandent toujours si nous avons mangé, ces adorables nounous qui ne veulent que notre bien-être. Elles nous racontent tout le temps les mêmes histoires, elles nous accompagnent dans tout.

Elles sont toujours là

On ferme les yeux et elles apparaissent

Consolatrices, rassurantes, elles vont au-delà du temps

Dans l’ombre de la lumière elles sont nos torches

Dans un éclair ou un brouillard elles sont nos boussoles

On ne peut se défaire de leur hardiesse

Encore moins oublier leur tendresse

Elles marquent le temps avec amour

Et leur amour ne s’évade point

 

 

Arsene Eloga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Enjoy this site? Please spread the word :)