recents

LES CHRONIQUES D’ARSENE: LA BEAUTE DE LA VIE

Qu’il s’agisse du Big Bang, de l’histoire des cellules ou encore de nos ancêtres Adam et Eve, l’apparition de la vie sur la terre reste un mystère. Ce dont on est sûr, c’est que l’avènement de la civilisation fait suite à un phénomène mystérieux, et cette civilisation humaine n’est pas prêt de s’arrêter, au contraire ! Elle évolue et se maintient. Chaque homme vit selon son propre diktat ou est influencé par celui de sa communauté. De ce fait, la question du sens de la vie se présente comme de facto polysémique car téléologique, sémiologique, axiologique et ontologique.

LA VIE ET SON SENS

La vie, est un mot, mais un mot qui déjà donne droit à plusieurs définitions ; chaque domaine de l’existence essaie de la définir à sa manière, de lui coller un sens ou une étiquette.

Sur le plan de la religion, la vie est donnée par un créateur. Il est divin et dépasse le commun des mortels. Il donne la vie, Il nous crée et par la suite donne un sens à notre existence. Ce qui voudrait dire que toute notre vie ne devrait qu’être adoration et louange à son égard.

Qu’il se questionne ou non, l’homme cherche à procréer, travaille à la protection et l’éducation de sa descendance, veut se sentir utile, cherche à repousser la mort, et à accéder à une existence supérieure : c’est en tout cela que la philosophie se manifeste et se positionne.

La médecine quant à elle, et en accord avec la science, trouve que le but de la vie est d’être significatif ; nous pouvons lui conférer un sens grâce à notre sensibilité : le sens de la vie est la capacité à sentir et à jouir de la vie.

Sur le plan psychosocial, le sens de la vie pour un être humain revient à s’associer, à sortir de l’isolement et de l’inutilité. Elle améliore l’estime de soi, permet progressivement l’affranchissement du regard des autres, et au final, de mieux vivre.

 

L’HUMANISME

Mouvement  en partie porté par l’esprit de laïcité, point de départ pour désigner celui qui cultive les humanités, l’humanisme consiste à mettre l’être humain au centre des réflexions. Il est fondé sur l’intérêt pour les textes grecs et latin de l’antiquité, permettant ainsi aux intéressés d’accéder à un savoir nouveau en redécouvrant la philosophie de l’antiquité, s’instruire pour être libre, la découverte du monde et d’autres cultures, la foi en l’homme, la réflexion politique et l’art de gouverner, et enfin la religion car  l’homme est au centre de toutes choses.

L’ALTRUISME

La solidarité humaine est un sentiment de responsabilité et de fraternité entre tous les êtres humains. C’est un comportement social marqué par un élan pour agir ou pour soutenir une cause qui touche l’ensemble de l’humanité. L’empathie  quant à elle est fondée sur notre capacité à reconnaitre qu’autrui est semblable à soi, mais sans confusion entre soi-même et l’autre. L’empathie et la solidarité définissent clairement  l’altruisme.

L’altruisme est une disposition bienveillante vis-à-vis des autres, tout en étant désintéressée. C’est le don de soi pour les autres, en sens unique. Il se traduit par des pensées tournées vers l’autre, ou encore des paroles et un comportement bénéfiques aux autres, sans qu’il y ait eu de demande particulière, sans non plus qu’un remerciement ou une rétribution soit attendue. Dans les causes de l’altruisme on retient : la réciprocité, la reconnaissance, le sentiment de responsabilité, le point commun géographique, le groupe d’appartenance, la famille. L’altruisme est un sentiment inné car chaque être humain porte en lui les gènes de la solidarité, mais aussi acquis car il se développe.

La vie est le terme ou le mot le plus utilisé dans notre langage et notre expression, et en ce qui concerne le sens que nous lui donnons, nous sommes les seuls à décider. Néanmoins, nous portons dans notre être intérieur, le besoin d’aider et de participer de manière naturelle au bonheur de notre vis-à-vis. Nous ne pouvons donc ne pas être sensible à ce que l’autre traverse, nous portons en nous le sens de la vie. La vie n’est-elle pas l’absence de mort ?

 

 

            Arsene Eloga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Enjoy this site? Please spread the word :)