recents

SIN, MA FAMILLE D’ABORD – UNE LEÇON DE VIE

Bonjour les cinéphiles, nous sommes contents de vous retrouver une fois de plus pour discuter du 7e Art. Aujourd’hui nous allons discuter du film camerounais SIN.

Il faut dire que pour ce chef d’œuvre, le réalisateur Simon William Kum a mis les petits plats dans les grands, les points sur les i, ou encore la plus présente réalité sur le grand écran. Le film nous présente l’histoire d’un père, qui se verra contraint de subir le départ de sa femme et ses enfants, fatigués de ce mode de vie précaire, laissant entrevoir un avenir qui ne présage rien de bon. Déterminé à récupérer sa famille, par amour pour eux, et influencé par un de ses collègues, il se verra dans l’obligation d’accepter la promotion professionnelle tant attendue proposée par son entreprise, et lui permettant d’afficher un nouveau style de vie plus aguichant, et visiblement loin de son précédent statut. Malheureusement tout a un prix. Ce qu’il ne savait pas c’est que sa promotion n’avait rien de simple. Il sera déçu de découvrir que ses performances professionnelles n’y ont rien à voir, et encore plus que le revers de la médaille est qu’il se verra contraint de faire des choses horribles à la hauteur des bénéfices qu’il a perçu lors de ses années de richesse.

Avec Joseph MOUETCHO, Clarisse CHETA, Murielle NGOULEU, Elise MEGNE, Christel KAKAM, Justin FEUSSI, comme personnages principaux, ils incarnent avec brio les rôles attribués afin de véhiculer au mieux les émotions proposées par ce film à caractère dramatique.

Ce film a d’ailleurs été choisi pour être proposé au public de la semaine du cinéma, un évènement qui a eu lieu il y a quelques semaines du coté de Yaoundé, dans le respect des mesures barrières, regroupant plusieurs acteurs majeurs du cinéma camerounais et une foule importante de cinéphiles.

 

Rédacteur : Thierry NGOH.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Enjoy this site? Please spread the word :)