recents

L’île de Pongo Songo ou l’Île des chimpanzés

Non loin de Douala, près d’Edéa, se trouve la minuscule île de Pongo. Bordée par la Sanaga, cette île accueille l’association Papaye France, dont la mission est de protéger les chimpanzés de la région. Sur cette île, touristes, chercheurs et autres naturalistes peuvent vivre une expérience unique en compagnie de nos cousins hominidés pour quelques heures ou plusieurs jours.

Les chimpanzés

Les singes résident à 2 endroits différents : les adultes sont en liberté sur l’île de Pongo et les petits chimpanzés vivent quant à eux dans des sortes de dortoirs en bois. Bosko les sort à plusieurs reprises tous les jours pour qu’ils se dégourdissent les bras et les jambes, qu’ils mangent, qu’ils jouent… En tant que visiteur, vous allez pouvoir participer à toutes les activités quotidiennes des chimpanzés. Par exemple, avec quelques membres de l’association, nous avons amené les chimpanzés sur un banc de sable et avons passé plus d’une heure et demi en leur compagnie pour des moments magiques. Les chimpanzés sont très joueurs et ont des comportements très proches de ceux des humains : curiosité, taquinerie, jalousie… Vous pouvez vous amuser par exemple à les prendre par la main. Ils vous guideront où bon leurs semblent.
S’ils vous emmènent au bord de la Sanaga, proposez-leur de boire de l’eau dans vos mains, la grimace en vaut la peine ! Si vous avez un sac à dos, prenez soin de bien le fermer. Ces petits animaux très malins adorent fouiller dans les sacoches de sac, tirer sur les fermetures, ouvrir les boutons… Sachez aussi que certains d’entre eux deviendront rapidement vos copains et n’accepteront pas que vous alliez jouer avec un autre chimpanzé. Attendez-vous donc à quelques bagarres et grognements. A part en forêt où ils peuvent vous sauter dessus depuis un arbre, les petits chimpanzés ne sont pas dangereux. Ils en restent tout de même impressionnants et vous vous apercevrez rapidement qu’ils peuvent être coriaces. Faites attention quand ils manient des objets comme un bâton ou quand ils veulent vous monter à plusieurs sur le dos. Ces petites bêtes poilues ont tout de même de la force.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Enjoy this site? Please spread the word :)