163 vues

Joseph-Francis Sumégné, l’homme de la « Statue du Rond Point »

Joseph-Francis Sumégné est né le 30 juillet 1951 à Bamenjou, au Cameroun. Peintre et sculpteur depuis 1976, il est un artiste autodidacte. Il vit et travaille à Yaoundé (Cameroun).
Influencé par les gravures et les tatouages qu’il a observé sur le corps de sa grand-mère et les piliers des maisons royales à l’ouest du Cameroun, il a beaucoup dessiné durant son enfance au village. Il s’initie ensuite à différents types de pratiques artistiques (sculpture, colorisation, bijouterie, vannerie et tissage) dont la combinaison caractérisera son futur travail. Ses œuvres sont marquées par les influences de la sculpture traditionnelle dans sa région d’origine. La fusion d’objets trouvés liés au fil de cuivre et aux mailles qu’il invente, relève le défi du volume libre. Concrétisant ses désirs, ses douleurs, ses passions, ses indignations et ses rêves à travers ses sculptures, Sumégné invente sa philosophie et sa technique de JALA’A pour manifester et magnifier l’auto-transcendance. Les thèmes abordés par Sumégné sont multiples : masques et personnages de pouvoirs traditionnels, hommes et femmes en mouvement (danseurs, pousseurs-pousseurs), scènes hors de son environnement quotidien.
Invité à faire une résidence à Douala par Doual’art pendant trois ans, de 1993 à 1996, Sumégné réalise sa La Nouvelle Liberté, une sculpture monumentale de 12 mètres de hauteur. Il a été invité à créer des œuvres d’extérieur au Gabon, en France et en Allemagne. Sa dernière création urbaine a été Le monument pour la Paix pour la biennale d’art contemporain de Bangui, en République centrafricaine. Il a exposé dans plusieurs pays, dont le Japon pour la triennale d’Osaka (1998) et les Pays-Bas pour la triennale d’Arnhem (2008). En 2004, il participe à la biennale de Dakar (Sénégal), en one-man show en sélection officielle, où il présente pour la première fois sa série de sculptures Les neufs notables à un public international. Sa dernière grande présentation publique a eu lieu en 2014 à ArtFair London, au Royaume-Uni. En 2015, il renoue avec la peinture.
163 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Enjoy this site? Please spread the word :)